Une recherche, organique et organisée, de l’onde fondatrice.

Ma source a toujours été le corps lui-même et surtout le silence et le souffle qui composent cette matière « invisible » de l’être. À la genèse de chaque création, il y a toujours ce que j’appelle le « mystère », une onde inconnue qui m´ interpelle de façon presque obsessionnelle. Mon travail consiste à capter cette onde originelle, à la « syntoniser » en quelque sorte et à l’organiser dans l’espace et le temps selon une structure et une forme qui lui seront propres. Depuis 1978, je fais ça : écouter attentivement la pulsion vitale du corps jusqu´ à la cristalliser en un ordre nouveau. À chaque fois, je repars de zéro. À chaque fois, j’effile et je réoriente mes « antennes », je recherche un nouvel « état », je traque cette onde jusqu’à ce que tout se réponde comme dans une structure classique réinventée où le spectateur aura, je l’espère, la révélation de son propre « mystère ».

Marie Chouinard
2000