Les Solos 1978-1998 offrent l’occasion de mesurer le parcours passionné, formel et rigoureux d’une artiste unique, avec une rétrospective de neuf œuvres conçues et autrefois interprétées par Marie Chouinard durant sa période soliste, de même que deux nouvelles créations solo. « Chaque chorégraphie est un petit chef-d’œuvre de précision et  un moment délicieux d’intelligence. » (Danser, Paris) « Chouinard construit un art puissant à partir d’une tension entre transgression et structuration astucieuse. » (The Village Voice, New York)

 En 1999, Marie Chouinard aborde pour la première fois un univers strictement masculin avec Des feux dans la nuit, solo d’une heure pour un homme, sur une musique de Rober Racine qui interprète sa partition au piano. « Une expérience intense et inoubliable. » (Hour, Montréal) 

Toujours en 1999, Marie Chouinard conjugue solos, duos, trios et mouvements d’ensemble dans Les 24 Préludes de Chopin, où elle manifeste son aisance à travailler à partir d’une structure classique et à en dévoiler les résonances affectives. « ... une dynamique absolue, bourrée de trouvailles. » (d’Land Kultur, Luxembourg) « L’esprit inventif y est inépuisable. » (The Independent, Londres) « ... extrêmement réussi, produit d’une imagination chorégraphique pleinement mûrie. » (The Village Voice, New York)